BIENVENUE SUR MON BLOG
Un blog sur : sculpture ornementale sur bois , l'ornementation et la décoration.
Dessin et fabrication artisanale de tous les sculptures ornementales et ornements ornementaux sur bois . Reproductions et propres créations du mobilier Liegeois


vendredi 18 août 2017

SCULPTURE LIÉGEOISE | INTÉRIEUR LIÉGEOIS DU 18ème SIÈCLE | MOBILIER LIÉGEOIS

Le meuble liégeois |  Ornements liégeois

Le meuble liégeois

Le meuble liégeois est dans un premier temps caractérisé par ses sculptures, et seulement ensuite par sa marqueterie et son meuble polychrome.
Le point culminant sera maintenu tout au long du 18e siècle, lorsque Liège dépasse la création des provinces françaises, où le sculpteur-tailleur sur bois est d'une importance modérée.
Ce magnifique mobilier comme nous l'entendons était principalement destiné à une clientèle, qui, grâce à ses ressources financières, pouvaient rivaliser avec la bourgeoisie parisienne.

Meubles Liégeois au Musée d'Ansembourg à Liège

En ce qui concerne le 18ème siècle, le mobilier Liégeois a atteint une place d'honneur dans l'histoire de l'art. En effet, les meubles Liégeois et autres réalisations en bois du 18ème siècle confirment le goût assuré de leurs créateurs. Même si les noms de ces maîtres ne sont pas connus, leurs œuvres sont néanmoins prisées au travers du monde des amateurs d'antiquités.
Les créations Liégeois ont toujours su éviter les excès du Rococo, leurs créateurs maîtrisent parfaitement leur métier.
Leur inspiration vient de leur clientèle d'élite pour laquelle ils ont travaillé: ces clients ont donné accès à leurs bibliothèques, où les professionnels ont pu comparer les différents styles.

Hall d'entrée du Musée d'Ansembourg

Seule une infime partie du mobilier Liégeois et des sculptures d'ornements Liégeoises peuvent être datés précisément, certains portent une date ou un monogramme, caché dans un endroit discret, référant au moment de leur fabrication.

Pour d'autres meubles, mais très rarement, une signature de la main ou la marque du fabricant donne une notion de la période de fabrication. Ou dans un autre cas encore, en particulier concernant le mobilier fixe, car on connaît les clients, il est possible de dater les meubles.

Les dates antérieures sont d'ordre historique. On peut aussi continuer à comparer les styles de décorations. Tout comme il est possible de dater en comparant le mobilier religieux (murs lambrissés, autels, confessionnaux, ...) avec d'autres meubles : si le Prince-évêque de Liège Liège appartenaient à l'aristocratie, les artistes de mobilier religieux ont également travaillé pour la bourgeoisie.

Certains meubles d'église, comme le buffet bas, ne diffèrent même pas de leurs sœurs laïques. Le mobilier religieux est généralement simple à dater, grâce aux archives.


Partie d'une cheminée dans le style Liégeois


Il faut être prudent avec les dates, car les menuisiers Liégeois aiment reprendre des styles antérieurs, ainsi le résultat était souvent une combinaison de différents styles de décoration, ou même un style intégralement ancien.
Liège a quasi-simultanément découvert les styles Louis XIV et Régence. Les ornements de style Louis XIV sont introduits avec retard.
En gros, nous pouvons dater ces créations entre les années 1715 et 1740, une période qui couvre en France le style Régence (1715-1724). Avant 1715, l'année de la mort de Louis XIV, nous ne constatons aucune de ces décorations dans le mobilier Liégeois, qui seront ensuite pourtant utilisées longtemps.

Le style rocaille et les formes arrondies se retrouve entre les années 1740 et 1765, en particulier sous le règne du prince évêque Jan Théodore de Bavière. Au 18ème siècle, les menuisiers Liégeois restent longtemps fidèles au style Louis XIV. Avec l'introduction au style Régence, le style rocaille apparaît, d'abord doucement, et vers 1770, des lignes classique et symétrique se retrouvent sur les meubles aux allures de style Louis XIV.



La structure du meuble reste inchangée: le compromis est dans les décors. Dans un cadre strict on retrouve les courbes du style Rocaille, des arrangements floraux charmants et des arcs pleins de vitalité se joignent.

Cette fusion d'éléments décoratifs a deux étapes bien précises, respectivement, le développement (1740-1765) et la maturation du style Rocaille (1765-1780). Cela concerne aussi bien les meubles que les autres applications décoratives, tel que les lambris. Le style Louis XV pur est quasi-inconnu à Liège et ses environs. Mais certains meubles, destinés à la bourgeoisie, grâce à leurs ornements, s'en rapprochent.


Musée d'Ansembourg | Intérieurs Liégeois du 18ème siècle

http://www.patrickdamiaens.be
Mon FB Page

jeudi 3 août 2017

Voyage éducatif 2017 | Les étudiants sculpteur sur bois vont à Paris | Musée Cognacq-Jay | Cité de l'architecture et du Patrimoine




Voyage éducatif 2017 

Les étudiants sculpteur sur bois
vont à Paris
______________________
_______________


L'événement annuel que nous attendons toujours avec impatience, il s'agit du voyage éducatif à la fin de l'année scolaire. Cette année, c'est au tour de la capitale française. Le 24 Juin 2017, je suis allé avec quelques étudiants qui suivent la formation de sculpteur sur bois, tous de Bruxelles, avec le train à grande vitesse « Thalys » à Paris, c'est agréable d'arriver sur la plate-forme de Paris-Nord en 1h20.

J'avais préparé un programme contenant deux promenades.
D'abord, une courte promenade initiale (longueur 1,2 km) prévue dans le 4ème arrondissement de la ville de Paris, "Le Marais", avec une visite à l'Hôtel Soubise.
Malheureusement, à cet instant, seul le jardin était ouvert au public, une déception, car à l'Hôtel Soubise se trouvent de somptueux intérieurs Louis XV, sans doute les plus beaux à Paris.

Hôtel Soubise, Paris


Je devais rapidement trouver un plan de secour. À 10 minutes à pied se trouve le sympathique Musée Cognacq-Jay, ce musée me semblait être une bonne alternative. Au moment de notre visite, il y avait aussi une exposition temporaire sur le thème : Sérénissime !
Venise en fête de Tiepolo à Guardi - cette exposition était incluse dans le prix d'entrée au musée. (Juin 2017, entrée alors à 8 euros)

Musée Cognacq-Jay

Le Musée Cognacq-Jay est situé dans l'Hôtel Donon. La collection du musée a été assemblée par Théodore-Ernest Cognacq au début du 20ème siècle. Après sa mort, il a fait don de sa collection à la ville de Paris, qui a ouvert quelques années plus tard, le Musée Cognacq-Jay.
Aujourd'hui, le musée possède à peu près 1200 objets et peintures de célèbres artistes européens des 18ème et 19ème siècles.

Le musée possède une cour intérieure fraîche et agréable où l'on peut manger quelque chose. Après notre visite du musée, nous avons fait une pause dans cette cour en question.

Musée Cognacq-Jay | voyage éducatif 2017

Musée Cognacq-Jay


Musée Cognacq-Jay | miroir trumeau avec ornements


Musée Cognacq-Jay | François Boucher




Petite pause dans la cour du Musée Cognacq-Jay, Paris

Vers midi, nous avons pris le métro Trocadéro, pour ceux qui connaissent Paris, si vous souhaitez voir la Tour Eiffel sous son meilleur jour, c'est la station de métro à laquelle vous devez descendre (ligne 6 ou 9).
Mais croyez-moi, vous ne serez pas les seuls. Au Trocadéro se trouve un certain nombre de musées intéressants, dont l'un est la Cité de l'architecture et du patrimoine, notre second arrêt ce jour-là. Cet immense musée à l'ombre de la Tour Eiffel possède une collection spéciale de moulages en plâtre des bâtiments historiques français, principalement de la période romaine, gothique et renaissance.
Je l'ai mentionné au cours de la matinée à mes compagnons de voyage, que nous nous retrouverons probablement seuls dans ce musée, et qui est pourtant un musée intéressant.
Et en effet, je crois que nous avons rencontrés 4 visiteurs lorsque nous étions là-bas, et dire que à l'extérieur se trouvaient une horde de touristes.

Cité de l'architecture et du Patrimoine

Cité de l'architecture et du Patrimoine

La Cité de l'Architecture et du Patrimoine est un musée de l'architecture et la sculpture monumentale située dans le Palais de Chaillot (Trocadéro). La collection permanente est également appelée le Musée des Monuments Français. Elle a été fondée en 1879 par le célèbre architecte Eugène Viollet-le-Duc. Le musée a été rénové en 2007 pour une surface de 9000 mètres carrés d'espace de galerie. En plus des expositions temporaires, on y trouve également trois autres sections du musée dédiées à l'architecture:

- L'institut français d'architecture, pour la promotion de l'architecture française et architectes contemporains.
- L'École de Chaillot, fondée en 1887 pour la formation des architectes spécialisés dans la restauration des monuments historiques.
- Une bibliothèque de l'architecture



Cette journée-là, nous avons juste visité la partie consacrée aux monuments historiques. C'était particulièrement impressionnant et très apprécié par les visiteurs internationaux qui visitent Paris. Après cette visite a débuté notre deuxième promenade qui nous a mené le long de monuments et musées connus mais aussi moins connus.

Pour ceux qui ne le savaient pas encore
La Tour Eiffel.

La randonnée prendra environ 1h15 pour une distance de 5,5km. De Trocadéro, sous la Tour Eiffel, via le parc des Champs-de-Mars, qui donne sur l'Ecole militaire vers Les Invalides.
Les Invalides est situé dans le 7ème arrondissement de Paris. Il a été fondée en 1671 par Louis XIV, le Roi Soleil.

Les Invalides servait d'abri pour les anciens soldats dans le besoin pour leur service dans l'armée. L'architecte était Libéral Bruant. A partir du pont Alexandre III on trouve une vaste esplanade de 500 mètres de long et 250 mètres de large qui rejoint l'Hôtel National des Invalides, et qui comprend la Cathédrale de Saint-Louis-des-Invalides et le Dôme des Invalides. Les Invalides comprend également le Musée de l'Armée, le Musée des Plans-Reliefs, et le Musée de l'Ordre de la Libération.

2nde (longue promenade) du Trocadéro à l'Opéra Garnier
Le Dôme des Invalides

L'Hôtel des Invalides est une sorte de ville en miniature, avec ses propres règles militaires et religieuses. A la fin du 17ème siècle, le complexe a abrité environ 4000 militaires. Ils étaient divisés en compagnies, et ont été dirigées par des officiers et travaillaient dans la cordonnerie, l'éclairage ou la tapisserie.

Aujourd'hui, l'hôpital de l'Institution Nationale des Invalides, poursuit sa mission d'origine.



Le Dôme des Invalides

Le Dôme des Invalides comprend une église en forme de dôme avec un dôme doré. Dirigée par l'architecte Jules Hardouin-Mansart, la construction a commencé par l'église. Le sommet de la lanterne est situé à 107 mètres au-dessus du sol. En 1989, le dôme et les décorations ont été redoré. Une restauration qui a nécessité 12kg d'or. La grande fresque sous le dôme, créé par Charles de La Fosse, a été récemment restaurée.
Outre le tombeau de Napoléon Bonaparte, il y a des tombes de soldats célèbres comme Turenne, Vauban, Foch, Lyautey, des maréchaux Bertrand et Duroc et les parents de l'empereur, leur fils Napoléon II (roi de Rome) et ses frères Jérôme et Joseph.

Le tombeau de Napoléon

Le tombeau de Napoléon

Le roi Louis-Philippe de France a fait en sorte que, en 1840, les restes de Napoléon de Sainte-Hélène soient retournés à Paris. Le 15 Décembre 1840, se tenait un enterrement d'Etat pour l'empereur défunt, après que Napoléon ait trouvé sa dernière demeure dans les sous-sol du dôme doré. Le sculpteur Louis Visconti a été chargé de créer le mausolée.

La tombe se trouve dans une sorte de fosse peu profonde. Cela a pour conséquence que tous ceux qui veulent voir la tombe de Napoléon doivent encore se plier à lui. On peut également marcher sur la partie inférieure de la fosse. De là, vous faites face à Napoléon. En 1861, les restes de Napoléon ont été placés dans le mausolée de Visconti. Il repose dans cinq cercueils différents (l'un d'étain, l'un d'acajou, deux de plomb et un d'ébène), placé dans un bloc majestueux de porphyre de Finlande. Son travail militaire est représenté par les « victoires » autour de la crypte, avec au sol, les noms suivants gravés: Austerlitz, Iéna, Marengo.

Ses œuvres civiles sont représentées dans les dix bas-reliefs de Pierre-Charles Simart sur les murs de la crypte (la pacification de la nation, la centralisation administrative, Conseil d'Etat, le code civil, la composition, l'université impériale, la cour d'appel, les chambres de commerce, grandes œuvres, la légion d'honneur).

Sous la statue de l'Empereur repose son fils Napoléon II, aussi connu sous le nom de L'Aiglon.




Le musée de l'armée est immense et par manque de temps, nous avons seulement visité les départements historiques comprenant les armures du 13ème au 17ème siècle, cette section en elle-même a demandé plus d'une heure de visite.
L'offre est telle que vous devez faire des choix. Le musée n'est pas pas cher, une entrée au Dôme des Invalides vous coûtera 12€.





Après avoir visité les Invalides, nous avons marché via le musée Rodin, qui se trouve direction le musée d'Orsay. Ici nous avons traversé la Seine. Ce pont piétonnier qui relie les deux côtés voient en amont le Louvre, et de l'autre côté du pont on peut voir les vitres du Grand Palais, un vestige de l'Exposition Universelle de 1900.

La Seine, au Musée d'Orsay, au loin se trouve le Louvre

Le Grand Palais, Paris

Ici on a entamé la dernière partie de notre marche jusqu'à l'Opéra Garnier. Une promenade dans le parc des Tuileries vers la place Vendôme qui donne un peu plus loin sur la Place de l'Opéra, où notre dernière visite était prévue pour une visite de l'Opéra Garnier.

Depuis le parc des Tuileries
Place de la Concorde (colonne égyptienne) et 1,5 km plus loin l'Arc de Triomphe
et 7,5 km plus loin, les gratte-ciel de La Défense.

Place Vendôme, Paris

L'intention était de terminer la journée avec une visite de l'Opéra Garnier, mais au moment où nous étions là-bas, ce n'était plus possible car il y avait des préparations pour un spectacle de ballet qui se tenait tard dans la soirée. Vraiment dommage, car l'Opéra Garnier vaut vraiment une visite, nous avons décidé de terminer notre soirée un peu plus tôt sur une terrasse du boulevard de la Madeleine.

Opéra Garnier à Paris, détail

Opéra Garnier à Paris, détail
Grimbergen :) Santé !


Voici quelques impressions de détails d'architecture et d'ornements en bois et en pierre.

Cité d'architecture et du patrimoine


 Cité de l'architecture et du Patrimoine


 Cité de l'architecture et du Patrimoine

Les Invalides



Les Invalides


Les Invalides

Quelques bâtiments et détails sur notre promenade







Gare du Nord, Paris
http://www.patrickdamiaens.be

FB PAGE