BIENVENUE SUR MON BLOG
Un blog sur : sculpture ornementale sur bois , l'ornementation et la décoration.
Dessin et fabrication artisanale de tous les sculptures ornementales et ornements ornementaux sur bois . Reproductions et propres créations du mobilier Liegeois


dimanche 1 novembre 2015

Tilman Riemenschneider | Le retable de Riemenschneider à Detwang | Detwang St. Peter- und Paulkirche | Retable



Detwang St. Peter- und Paulkirche

Le retable de Riemenschneider à Detwang 
 St. Peter- und Paulkirche  
 _______________________________________
______________________________

Le retable de Riemenschneider à Detwang

Église Saint-Pierre et Saint-Paul (St. Peter- und Paulkirche )


Voici, un article de blog qui porte sur un retable en bois qui se trouve dans l’Église de Saint-Pierre et Saint-Paul à Detwang. Le retable est une création du sculpteur sur bois Tilman Riemenschneider. La ville Detwang se situe à quelques kilomètres de Rothenburg ob der Tauber, près de la Route romantique (Romantische Strasse).

Rothenburg ob der Tauber

J’ai visité la ville Rothenburg ob der Tauber (en Allemagne) déjà quelques fois. Elle est sans aucun doute le prototype d’une petite ville allemande médiévale. Cette attraction touristique, située à la Route romantique, elle respire l’histoire. On peut découvrir son histoire riche et ses monuments magnifiques en s’y promenant : des maisons à colombage pittoresques, survécues les outrages du temps, et entourées par un rempart urbain long de plusieurs kilomètres et construit en 1350-1400.
Une petite partie de la coursière du rempart urbain vaut vraiment la peine d’être découverte par une promenade. On passe par douze tours et deux portes, le Rödertor et le Würzburgtor.
Laissez-vous inviter pour un voyage à travers la riche histoire de la ville. Peut-être, je publierai encore un article de blog intéressant concernant l’ornementation médiévale dans les rues.
Pour plus d’informations sur Rothenburg ob der Tauber, consultez ce site 



Detwang

Nous regardons avec beaucoup d’admiration le rempart urbain, ses tours nombreux, et les vieilles façades en tons pastels et les toits rouges, à partir de ‘Burggarten’. Cette ville romantique domine la vallée boisée et rocheuse de Tauber. À l’autre côté de Burggarten, nous voyons une petite église au lointain. Nous regardons de Rothenburg en direction de Würzburg, le hameau prochain dans la Rue Romantique.

Les prairies vertes et les vieux vignobles sont abondamment présents le long de la voie à Detwang. Ils se trouvent dans une région qui est devenue une réserve naturelle protégée.
Nous passons aussi régulièrement par des petits murs de pierres empilées. C’étaient les paysans qui les empilaient à l’époque, pendant plusieurs siècles, quand ils allaient labourer leurs champs.

Nous arrivons dans le hameau Detwang, fondé en 960. Le Topplerschlössen (1388), la résidence officielle ou la résidence secondaire du maire Toppler, maire de Rothenburg ob der Tauber de 1373 jusqu’à 1408, est une des accroches. Mais l’église de Saint-Pierre et Saint-Paul, qui date d’environ 1170, est du vrai tape-à-l’œil. C’est rare qu’on puisse voir une église romane tellement belle ét intacte. Son intérieur, qui a beaucoup d’ambiance, est également très populaire auprès des cérémonies de mariage.

Detwang St-Peter und Paulkirche


Retable


Quand nous entrons dans le jardin entouré de murs et le cimetière avoisinante de l’église Saint Pierre et Saint Paul, une église évangélique luthérienne romane, la première chose qui nous frappe est l’atmosphère tranquillisant qui y règne. Pas de tourisme de masse comme à Rothenburg. Il y a seulement nous et quelques Néerlandais qui sont arrivés à vélo il y a un instant, et qui ont la même intention que nous : visiter ce monument magnifique.

En entrant dans l’église, nous devons nous habituer au peu de lumière du jour présente. Une vieille dame à une table nous demande une petite contribution financière, 1,5 euros, « pour la conservation des œuvres d’art ». Je n’ai pas du tout du mal à le lui donner, mais les Néerlandais derrière nous font demi-tour quand ils apprennent qu’ils doivent payer l’entrée. Nous demeurent donc les seuls visiteurs pendant toute notre visite.
Quand nous entrons dans la nef centrale, le retable dans l’abside attire immédiatement notre attention. « Il est permis de prendre des photos », chuchote la vieille dame à nous.
Elle n’a pas dû le répéter une deuxième fois !

L’église Saint Pierre et Saint Paul à Detwang, avec une histoire de 1000 ans, possède quelques trésors artistiques remarquables, comme le retable, réalisé par Tilman Riemenschneider, et un reliquaire précieux d’environ 1050. Mais ce sont le retable central d’environ 1510, ainsi que les deux autels latéraux (polychromie) d’une période plus ancienne qui sautent davantage aux yeux dans ce sobre intérieur. L’atmosphère et le caractère de l’intérieur créent un sentiment de ‘refuge’, un lieu de réflexion ou de méditation, chez le visiteur. C’est un sentiment ‘typique’ pour les églises romanes où la lumière du jour entre par la fenêtre au compte-gouttes.

Autel latéral Detwang


Le retable central est seulement préservé fragmentairement. L’image de la crucifixion de Jésus, situé au centre, est l’accroche de l’entière composition. Sa source n’est pas documentée, mais il semble être provenu d’une église à Rothenburg ob der Tauber, moins de deux kilomètres plus loins. Peut-être était-il partie de la chapelle Michael détruite ou de l’église dominicaine. Grâce à son caractère distinctif stylistique, le travail est souvent attribué aux œuvres de Tilman Riemenschneider et son atelier. 
L’ornementation sculpturale date d’environ 1505-1508 et remonte donc à la même date que 
celle du retable de Marie à Greglingen. Greglingen se situe aussi sur la Route romantique, 16 kilomètres plus loin, dans la direction de Würzburg.

Le retable de Detwang n’est pas très grand, mais comme toujours magnifiquement sculpté, probablement en bois de tilleul. Le style, la physionomie, la mise au point, l’atmosphère, l’envolée des draperies, sont tous des éléments qui réfèrent à l’atelier de Tilman Riemenschneider.


Heures d’ouverture:

D’avril à octobre: 8h30 – 12h et 13h30 – 17h
(du premier juin au 14 septembre: jusqu’à 18h)
Fermé le lundi, entrée : 1,5 euros
 
Le retable de Riemenschneider à Detwang


Tilman Riemenschneider


Tilman Riemenschneider était un des sculpteurs sur bois et sur pierre allemands les plus connus du gothique flamboyant et de la haute renaissance.
Il était né entre 1459 et 1462 à Heiligenstadt, dans le district Eichsfeld (Thuringe), et il était décédé le 7 juillet 1531 à Würzburg.
Il passait son adolescence à Osterode où son père exerçait le métier de directeur de la Monnaie. Vers 1473, Riemenschneider avait l’honneur de suivre une formation en sculpture sur bois et sur pierre, probablement à Strasbourg et Ulm. Nous savons peu de choses à propos de ces années d’apprentissage, mais c’est probablement à ce moment-là qu’il faisait connaissance avec l’art du graveur Martin Schongauer, qui lui servirait plus tard souvent comme un grand exemple.

Le 7 décembre 1483, Riemenschneider avait enfin réussi à entrer comme Compagnon à la Guilde Saint-Lucas de la ville de Wurtzbourg, la guilde des peintres, sculpteurs et des artistes verriers. Il avait reçu sa lettre du maître de la guilde le 28 février 1485, après son mariage avec la veuve d’un orfèvre. Vers 1500, il avait déjà acquis une excellente réputation comme artiste et il était qualifié de citoyen riche. Il possédait plusieurs maisons et champs, son propre vignoble et un atelier florissant où des dizaines d’apprentis, parfois très doués, travaillaient pour son compte.

Il était nommé conseiller en 1504. Il remplirait ce poste pendant une période de vingt ans. Grâce à cette fonction publique, ce n’était pas seulement sa reconnaissance sociale qui agrandissait, mais également le nombre de commandes lucratives qu’il recevait. Il était même élu bourgmestre de 1520 jusqu’à 1524. Vers ce temps-là, l’esprit de la Réformation parcourait le pays entier et évoquait un vif intérêt chez de nombreux habitants de Wurtzbourg.  Le conseil municipal luttait déjà pendant une longue période contre le prince-évêque puissant, qui gouvernait la principauté Wurtzbourg comme souverain absolu et qui résidait dans la forteresse Marienberg.



La lutte s’intensifiait en 1525, pendant la guerre des Paysans allemands, quand les paysans se rassemblaient avec les citoyens de Wurtzbourg et s’opposaient contre le prince-évêque. Les meneurs de la révolte, parmi lesquels tous les membres du conseil municipal, étaient arrêtés et emprisonnés dans la forteresse Marienberg. Riemenschneider aussi était prisonnier pendant deux mois et il aurait été même torturé. Tous les membres du conseil municipal étaient acquittés après, ainsi que Riemenschneider, mais celui-ci avait perdu une grande partie de ses possessions afin de recouvrer sa liberté. Il perdait en outre ses grandes commandes, à cause des mesures prises par le nouveau gouvernement. De cette façon, il tombait très vite dans l’oubli.

Ci-dessous encore quelques photos qui montrent bien les détails de ce très beau retable.

Ses sculpteurs en bois (surtout en bois de tilleul) et en grès, sautent aux yeux grâce à leur physionomie (souvent avec un regard ‘rentré en soi-même’) et l’envolée des draperies. On suppose généralement que quelques-unes de ses sculptures n’ont jamais été peintes, quoiqu’il soit d’usage de les peindre à cette époque. Riemenschneider ne l’avait quand-même pas fait, afin de montrer plus clairement la texture du bois. Il était le premier sculpteur important qui se servait de cette méthode de travail.
La plus grande collection d’œuvres (81 pièces) de Riemenschneider se trouve dans le Mainfränkisches Museum à Wurztbourg


Ci-dessous encore quelques photos qui montrent bien les détails de ce très beau retable.
_________________________
________________
Le retable de Riemenschneider à Detwang









http://www.patrickdamiaens.be

FB PAGE



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire