BIENVENUE SUR MON BLOG
Un blog sur : sculpture ornementale sur bois , l'ornementation et la décoration.
Dessin et fabrication artisanale de tous les sculptures ornementales et ornements ornementaux sur bois . Reproductions et propres créations du mobilier Liegeois


samedi 15 juillet 2017

Sculpteur - ornemaniste belge met le géant de la vente Zara à genoux | Zara Home | Inditex | Zara Home (Inditex) Violation du droit d'auteur

A gauche, le travail de Patrick Damiaens - A droite, la bougie de Zara Home
Zara Home (Inditex)

Sculpteur belge (sculpteur-ornemaniste) 
met le géant de la vente Zara à genoux.

Article courtoisie De Tijd, 5 Juillet 2017
Posté sur ce blog avec l'autorisation de De Tijd/Ben Serrure
Traduction Geraldine Poppe

D’après le tribunal du commerce de Bruxelles, le géant de la vente Zara a plagié sans discernement le travail du sculpteur-ornemaniste Patrick Damiaens. 

Patrick Damiaens est tombé du ciel lorsqu'il qu'en 2014, il reçoit un appel en provenance de Paris. Un ami du sculpteur sur bois limbourgeois était, lors de ses achats dans la chaîne de meubles Zara Home, tombé sur une bougie décorée. En soi, rien d’exceptionnel. Si c'était sans compter que la bougie ressemblait comme deux gouttes d'eau à une conception réalisée par M. Damiaens deux ans auparavant.

Plus précisément, il s'agissait d'armoiries que M. Damiaens avait sculpté pour la famille néerlandaise Odink. Ceux-ci souhaitaient une sculpture de leurs armoiries récemment rafraîchies, et frappèrent à la porte du limbourgeois, une figure reconnu dans le milieu de l'art héraldique. Une fois son travail achevé, M. Damiaens posta une photo des résultats sur son site web, et entama un nouveau projet.
Sa surprise fut grande après cet appel, lorsqu'il a en effet vu son travail au Zara Home d’Anvers, filiale de Inditex, entreprise leader mondial dans la confection du textile. M. Damiaens ne laissa pas filer l'affaire, et avec son client, Odink, emmenèrent avec eux un avocat sous le bras.

À la une sur De Tijd: 
Ornemaniste limbourgeois met à genoux la multinationale ZARA



Patrick Damiaens | 
Limbourgeois bat ZARA dans une affaire de plagiat

Vente interdite
Et les résultats sont là.
Si le tribunal du commerce de Bruxelles n'a pas reconnu Odink comme possédant les droits d'auteur, Patrick Damiaens lui, par contre, possède bien et bel les droits de l'oeuvre qu'il a produit, et Zara Home a ainsi commis une violation du droit d'auteur en plaçant ces bougies sur le marché.

Le verdict et ainsi que les compensations à  payer, émises par le tribunal du commerce, ne s'étendent qu'aux bougies commercialisées en Belgique, explique l'avocat Dieter Delarue, représentant Patrick Damiaens. Mais ce verdict représente un bon point de départ pour aller de l'avant. Ainsi le limbourgeois a désormais une bonne carte en main pour poursuivre Zara en Espagne, où l'interdiction et la compensation pourront ensuite être étendues dans toute l'Europe.


Zara Home (Inditex) Violation du droit d'auteur

David contre Goliath
Ce n'est pas la première fois que des petits designers ou artistes sont copiés par des multinationales comme Zara. Zara était déjà sous les projecteurs pour plagiat de petits créateurs, tandis qu'une entreprise comme H&M a pour habitude d'être accusée de plagiat.

Récemment encore, la créatrice belge de lingerie, Muriel Scherre, de ‘La Fille d'O’ faisait face à cette situation difficile, après que H&M aient déposés sur leurs étagères un soutien-gorge qui ressemblait très fortement à l'une de ses propres créations. Mme Scherre hésita alors à entamer la poursuite en justice, car elle pensait n'avoir aucune chance face à un Goliath tel que H&M.

Voilà pourquoi cette victoire est aussi importante, dit Delarue. “C'est un cas sans précédent dans le sens où, peut-être bien au-delà la Belgique, une multinationale est condamnée au tribunal. Auparavant, il s'agissait surtout d'actions symboliques représentant l'indignation sur les médias et réseaux sociaux. Bien sûr, ces actions sont tout aussi importantes, mais sont oubliées sur le long-terme. Zara a conscience de cela, et c'est la raison pour laquelle ils ne sont guère impressionnés par ces indignations et par conséquent  ne s'en préoccupent pas. Mais cette fois-ci, c'est différent, ils ne peuvent pas échapper à la justice.”

Brusquement
Il est à noter que dans son jugement, le tribunal a critiqué la conduite de Zara explicitement et en termes stricts. Répondant à l'argument de Zara Home, qui appuyait le fait que Damiaens avait besoin d’un ami pour reconnaître la bougie, le tribunal écrit : “Tout ceci illustre bien l'attitude de Zara Home concernant la production et la commercialisation de ladite bougie considérée par Zara Home comme un objet prêt à l'emploi, commercialement intéressant et de surcroît inconnu du grand public.”

Conscient de l'attrait que peut exercer ce genre d'article sur sa clientèle, Zara Home a décidé de reproduire à l'identique le travail de M. Damiaens.
Le tribunal précise : “En ignorant complètement la possibilité de retravailler le sujet, Zara Home réduit de ce fait le travail créatif de M. Damiaens à néant.”


http://www.patrickdamiaens.be

jeudi 6 juillet 2017

Zara Home Convicted for Plagiarism – Decision of Brussels Court in case Damiaens - Odink vs. Zara Home


Zara Home Convicted for Plagiarism – Decision of Brussels Court in case Damiaens - Odink vs. Zara Home

Zara Home Candle |  Damiaens - Odink vs. Zara Home

To Whom it May Concern:
Zara Home Convicted for Plagiarism – Decision of Brussels Court in case Damiaens - Odink vs. Zara Home
The purpose of this press release/statement is to allow my clients to manage, streamline and react to the numerous requests for interviews that have come their way following the decision of the Brussels Court in the matter of Damiaens - Odink vs. Zara Home.

 The decision is attached to this e-mail, and summarized below. This statement also includes a couple of quotes from the decision, and subsequent remarks from the claimants and their lawyer. We politely ask you to direct any further questions you may have to Dieter Delarue via dieter@vaninnis-delarue.be. Thank you.

 Summary of the decision – quote:

 The Brussels Court held that, while that is not the case for the original family coat of arms, the adaptation (wood carved sculpture) made of it by mr Patrick Damiaens is an original work of art and thus protected by copyright. The Brussels Court further held that by reproducing the sculpture onto a carved candle sold online and in Zara Home stores, without the artist’s permission, Zara Home infringed this copyright.

The Brussels Court ordered Zara Home to stop selling the candles (Zara Home had already pulled back the applicable candles), and convicted Zara Home to pay damages and legal costs, and to publish the decision in the “Heraldisch Tijdschrift”, a periodical focused on heraldic art.

 Reflecting on Zara's typical modus operandi, the Brussels Court stated the following: "this clearly illustrates the intentions and attitude of Zara Home when designing and producing the candle: a commercially interesting and existing design, of not too much renown, is reproduced on the applicable goods in order to optimize sales without any recognition of the person who actually created the work and whose personality the work reflects." 




Statement by Dieter Delarue 
(lawyer for Patrick Damiaens and Mervyn Odink)

 “As a copyright lawyer and a true advocate for the protection of innovation and creativity, it has always struck me that, no matter how strong and noisy the media campaigns against these practices were, in the end they faded away and the retailers went on and copied further. 
The retailers have always assumed that smaller designers or artist would be bluffed away, or would not persist in enforcing their rights. I hope that this decision, probably the first of its kind, even worldwide, can serve as a turning point in that respect, and that it may give courage to other designers or artists that are in the same boat.

 Statement by Patrick Damiaens (claimant 1):

 “I am very happy with the result. Two long years of persistence finally paid off. Zara Home found images of my sculpture online (probably on my blog), copied my work on one of its products and sold the product all over the world, without asking my permission. 
And then, when asked for an explanation two years ago, they simply waived the expression of my concern and feeling of disrespect away. They even threatened with a law suit for slander. I felt insulted and was too stubborn to let things go just like that.“

Statement by Mervyn Odink (claimant 2):

“To a certain extent I am happy with the end result: that Zara Home did not get away with what it did and that it has to realize that respect for third parties’ intellectual property rights is something that they need to show, too, no matter how big they are. 
I am disappointed, however, to the extent that the court has held that the original family coat or arms is not protected by copyright, because the creation of a work like this is in part the result of pre-defined choices or the combination of existing elements. We do not agree with this point of view”.



samedi 1 juillet 2017

LE MUSÉE D'ANSEMBOURG à Liège | Intérieurs et chambres d'époque du 18ème siècle | MEUBLES DE STYLE LIÉGEOIS | MEUBLES LIÉGEOIS

LE MUSÉE D'ANSEMBOURG à Liège

LE MUSÉE D'ANSEMBOURG à Liège 
 Intérieurs et chambres d'époque du 18ème siècle  
 MEUBLES DE STYLE LIÉGEOIS | MEUBLES LIÉGEOIS

Visite du musée d'Ansembourg à Liège
__________________________

Dans la rue Féronstrée, au cœur d'un célèbre quartier populaire de Liège, le Musée  d’Ansembourg accueille et émerveille ses visiteurs.



Hall d'entrée du Musée d'Ansembourg


LE MUSÉE D'ANSEMBOURG à Liège

Ce grand manoir, construit pour un riche banquier, est un chef-d'œuvre de l'architecture. Les objets décoratifs liégeois qu'il abrite, illustre le style de vie sophistiqué de la période des Lumières, lors du 18ème siècle.

La décoration intérieure originale a été conservée: boiseries sculptées, ferronneries, décors en stuc, peintures, ...
Vous trouverez des artefacts, un mobilier liégeois et européen qui évoquent des intérieurs du passé (tapisseries, cuir de style Cordoue, des lustres en verre de style  vénitien, des horloges, des créations en céramique, ...).

LE MUSÉE D'ANSEMBOURG à Liège |
Armoire à vaissellerie liégeoise

Détails de sculptures sur bois liégeois

La Maison d'Ansembourg est une ancienne maison privée du 18ème siècle, qui a été racheté en 1903 par la ville de Liège. Cette maison nous montre la vie aristocratique au cours de la période des Lumières.
Tout ici respire la grandeur: les oeuvres en plâtre, les plafonds peints, les boiseries, les cuirs dorés, les miroirs, les escaliers et leurs rampes, les tapisseries, les meubles liégeois et même la cuisine, qui est décorée de carreaux de Delft bleu... Cette maison et son intérieur font partis du patrimoine immobilier classé de la région wallonne.

Lambris et Boiseries Liégeoise |
Revêtements muraux en cuirs de Cordoue

Bahut à 2 portes de style régence et liégeois dans le Salon Rouge

Detail, Bahut Liegeois

Cette maison est aussi appelée « Huize Willems » et a été construit pour un banquier vers les années 1740. L'ensemble affriolant de son architecture et de ses décors liégeois témoignent de l'art dynamique de cette période. Grâce à son style de transition entre les périodes Louis XIV et Louis XV, il s'agit d'un des bâtiments les plus remarquables en Belgique. Ce monument est donc protégé en tant que « pilier du patrimoine wallon ».

On y trouve des expositions d'objets d'art, ainsi que du mobilier liégeois et européen qui représente les intérieurs de cette époque, de style Louis XIV, Régence, Louis XV et Louis XVI (tapisseries, papier peint en cuir de Cordoue, lustres vénitiens, horloges, poteries, ...).
Le plafond et le dessus-de-porte à l'entrée sont richements décorés de stuc et impressionneront certainement les visiteurs. Dans la « Salle des Tapisseries» on peut admirer la belle structure au plafond représentant Apollon jouant de la harpe et cinq muses.

Traduction, Geraldine Poppe

Portes sculptées et trumeau de cheminée de style liégeois

Vitrine liégeois |
Intérieurs du 18ème siècle et chambres d'époque





Détail des ornements de style liégeois


Le Musée sur YOUTUBE



adresse:
114 Féronstrée
4000 LIEGE
BELGIQUE

Fermé le 01/01, 01/05, 01, 02, 15/11; 24, 25, 26 et 31/12.
Visites guidées sur demande: Office de Tourisme, 92 Féronstrée, 4000 Liège, Belgique

http://www.patrickdamiaens.be

MON FB PAGE