BIENVENUE SUR MON BLOG
Un blog sur : sculpture ornementale sur bois , l'ornementation et la décoration.
Dessin et fabrication artisanale de tous les sculptures ornementales et ornements ornementaux sur bois . Reproductions et propres créations du mobilier Liegeois


mardi 2 août 2016

Le château d’Augustusburg et le pavillon de chasse de Falkenlust | Excursion éducative aux châteaux de BRÜHL avec mes élèves


Excursion éducative aux châteaux de BRÜHL 
avec les élèves du cours de la sculpture en bois 

Château d’Augustusburg et le pavillon de chasse de Falkenlust



Depuis de nombreuses années, j’organise une excursion annuelle pour quelques élèves de la formation sculpture ornementale – sculpture en bois que j’enseigne. Le château de Versailles est une des destinations favorites pour cette excursion. Cependant cette année, afin de varier la destination, j’ai opté pour quelques belles destinations allemandes. Il nous semblait une bonne idée de visiter à la fin du mois de juin 2016 les châteaux de Brühl, à savoir le château d’Augustusburg et le pavillon de chasse de Falkenlust. Deux exemples magnifiques du rococo allemand qui se situent près de la frontière belge et qui font, à juste titre, partie du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Nous avons eu de la malchance avec le temps : il a plu pendant toute la journée.
Nous conduisions vers Brühl, qui se situe près de la Cologne. Le trajet de Maaseik à Brühl durait 1h15. C’est donc une idée à recommander pour les personnes qui n’aiment pas rester trop longtemps dans la voiture ou l’autobus. Moi-même, j’ai déjà visité seul ces bâtiments rococo somptueux dix fois, mais faire cette visite en compagnie de mes élèves, c’est bien une autre expérience ;  les élèves me posaient des questions auxquelles j’essayais de répondre, par exemple. Mais moi aussi, j’apprends à chaque fois de nouveaux faits et de nouvelles anecdotes concernant l’époque des deux palais. Comme toujours, les compositions rococo fantastiques, conçues en pierre, plâtre et bois, ont attiré mon attention.


Excursion éducative aux châteaux de BRÜHL avec mes élèves 

Falkenlust Brühl


Pavillon de chasse de Falkenlust à Brühl

Le château de Falkenlust était notre première visite. À l’origine, le château servait seulement comme pavillon de chasse de Clément-Auguste, le prince-électeur de la Bavière et l’archevêque de la Cologne, qui aimait la fauconnerie. Plus tard, sa maîtresse et ses enfants y vivaient avec lui. Le château ouvre ses portes à 10h. 
Le personnel à la réception est toujours très chaleureux et content d’y voir un groupe de visiteurs plus grand que d’habitude. Vu que nous visiterions aussi le château d’Augustusburg, plus tard dans la journée, nous avons choisi un billet combiné de 12 euros (réduction : 10 euros ; c’était le prix d’entrée le 25 juin 2016).
Je vous recommande fortement l’utilisation de l’audioguide qui est inclus dans le prix d’entrée. Selon votre intérêt personnel et l’utilisation intensive ou non de l’audioguide, la durée de la visite peut différer. Mais il faut quand-même prévoir 1h à 1h30 pour visiter ce pavillon de chasse intime.

Attention, il est défendu d’y prendre des photos, ainsi que dans le château d’Augustusburg. Le personnel y veille scrupuleusement, mais en général, les visiteurs respectent bien cette interdiction. Pour illustrer cet article de blog, j’ai fait de la recherche sur Internet et j’ai pu trouver quelques photos des intérieurs rococo de Falkenlust.

le pavillon de chasse de Falkenlust

Le château d’Augustusburg

Après cette visite, nous avons continué notre excursion vers le château d’Augustusburg, situé à 5 minutes du pavillon de Falkenlust. Le parking du château (qui était gratuit au moment de notre visite) se situe près de la gare de Brühl. C’est donc pratique si vous voudriez flâner encore quelques heures à Cologne, ce que nous avons fait plus tard dans la journée. Il faut seulement un billet de train aller-retour Brühl-Cologne de 4,5 euros. Après un voyage de 15 minutes, on se trouve juste à côté de la cathédrale de Cologne ; quel luxe! Surtout quand on considère que les parkings dans le centre de la ville sont très chers, qu’il faut une vignette environnement (appelée ‘Umwelplakette’) et qu’on peut ainsi raccourcir le temps d’aller au centre de la ville.




Je recommande au visiteur qui a la chance d’y aller sur un jour ‘sans pluie’ de visiter d’abord le château d’Augustusburg, de laisser son voiture sur le parking mentionné antérieurement et de se promener au pavillon de Falkenlust à travers du parc et des forêts jolis. Je l’ai fait moi-même déjà quelques fois. Cette promenade de 25 à 35 minutes est une détente agréable.


Falkenlust Brühl, Une impression de cette promenade au château de Falkenlust en 2008

Ce que nous avons vu :

Le château d’Augustusburg à Brühl, près de la Cologne, est une des apogées architecturales dans l’architecture européenne pendant la première moitié du 18e siècle. La résidence de Clément-Auguste, le prince-électeur de la Bavière et l’archevêque de la Cologne, de la famille Wittelsbach, est un des premiers bâtiments rococo en Allemagne. La construction avait été entamée en 1725 par Johann Conrad Schlaun.
À partir de 1728, on travaillait aux décorations et aux intérieurs, conçus par l’architecte de la cour François de Cuvilliés. Il a conçu la décoration des façades et de la chambre de parement (appelée aussi chambre de parade ou chambre à parer) de Clément-Auguste, dans le style de la Régence et du baroque tardif, synonyme pour le Rococo. 
En plus, François de Cuvilliés était né en Belgique et il se développait plus tard à Munich comme architecte d’intérieur, sculpteur et stucateur.

 Le château d’Augustusburg

Le fleuron d’Augustusburg est la cage d’escalier dans l’aile occidentale. Ce chef-d’œuvre visuel et architectural, plein de dynamique et d’élégance, a été conçu par Johann Balthasar Neumann (ce qui a conçu aussi la cage d’escalier à Würzburg).


Château d’Augustusburg | Excursion éducative avec les élèves



Johann Heinrich Roth exécutait l’achèvement de cet intérieur, comme par exemple le Gardensaal, au premier étage, qui est orné de stucage exubérant.

On appliquait du stuc-marbre, appelé aussi scagliola, sur les pilastres et les murs, souvent en combinaison avec des trophées et d’autres ornements, pour remplacer le marbre. Ainsi, l’intérieur était en parfaite harmonie avec les goûts de luxe du client et l'esprit du temps vu que le marbre était considéré comme trop ordinaire pour servir de décoration.

Le jardin baroque, à la française, de 1728 est toujours à admirer dans son état originel.

Le château, son escalier et son jardin, est une des créations les plus importantes du baroque allemand.

Le château d’Augustusburg servait seulement de pavillon de chasse et de maison de campagne. On n’y résidait que quatre à six semaines par an. Les résidences principales étaient le château du prince-électeur et le château Poppelsdorf à Bonn.

Quand Clément-Auguste mourrait en 1761, la construction des salles principales battait encore son plein. Son successeur Max Friedrich von Königsberg (1761-1784) mettait au point les travaux selon les plans originels de Clément-Auguste. En 1768, après plus de 40 ans de travaux, la construction du  château d’Augustusburg avait terminé.

Après la Révolution française, l’électorat de Cologne a disparu en 1794. Les troupes françaises occupaient le château et vendaient tout le mobilier. Quand Napoléon visitait le château en 1804, il le trouvait tellement magnifique qu’il regrettait qu’il ne pouvait pas l’emmener. Il le cédait à son maréchal Davoust, qui l’a complètement négligé.


Château d’Augustusburg à Brühl



Comme déjà dit, il y avait aussi une brève visite à Cologne sur notre programme. Le mauvais temps empêchait une grande promenade dans le centre de la Cologne. Nous nous sommes limités à une visite à la cathédrale et la tour Sud de 157,31 mètres et ses 509 marches. La cathédrale se trouve à 250 mètres du Rhin et elle se situe proche de la gare centrale de Cologne (« Köln Hauptbahnhof »).

La cathédrale de Cologne, officiellement « Dom St.Peter und Maria » (Cathédrale de Saint-Pierre et de Marie), est construite dans le style gothique dans la forme d’une église à transept. La nef et les tours incluses, la cathédrale est longue de 144,58 mètres et large de 86,25 mètres.


Cathédrale de Cologne

Cathédrale de Cologne

La construction avait commencé le 15 août 1248 et elle s’arrêtait au 15e siècle par faute d’argent. Seulement quelques siècles plus tard, en 1824, on a repris la construction sur la base des dessins originels du Moyen-Âge. En 1880, la cathédrale a été finalement achevée en style néogothique. Seule la partie la plus basse de l’aile ouest provient du 13e siècle. Puis, après les guerres, les travaux à restaurer les dégâts à la cathédrale durait jusqu’en 1956. Depuis cette année, la cathédrale pouvait de nouveau être utilisée.

Le bâtiment a un inventaire particulier, parmi lequel quelques vitraux qui datent du 14e et du 16e siècle.



Sculpture en bois néogothique




La Cathédrale de Cologne | Excursion éducative


Après la visite à une Brauhaus (une sorte de brasserie), typique de Cologne, nous avons pris le train de 18h pour rentrer à Brühl, où nous avons terminé ce samedi éducatif dans le « Brühler Wirtshaus », l’ancienne gare de Brühl qui est transformée en un restaurant particulièrement agréable, comme nous l’avons constaté.



Traduction Leen Nijssen


http://www.patrickdamiaens.be

FB PAGE 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire